comprendre tarif photographe

 

😀 S’il y a bien une chose que j’apprécie quand j’achète un produit ou un service, c’est comprendre le tarif.

Qui n’a pas déjà entendu des phrases de ce type ? :

📢 « Vu ce qu’on lâche au notaire, c’est rentable comme métier ! » ou « Les garages auto, c’est toujours abusé les prix ! »

J’aime bien quand on m’explique pourquoi un Paris-Londres c’est 35€ en avion 🛫 et 70€ en train 🚆. Pourquoi faire appel à un(e) notaire ça coûte un certain pourcentage de la vente. Pourquoi un joint de culasse c’est minimum 1 200€.

👉🏻 Alors je vous propose aujourd’hui de comprendre comment un(e) photographe établit ses tarifs.

⚠ (Je tiens à préciser que les chiffres que j’avance dans cet article correspondent à mon profil. Ils correspondent également à l’activité d’autres photographes présentant cette infographie. Or, ils peuvent êtres légèrement différents d’un(e) photographe à un(e) autre. Donc si des consœurs ou confrères passent par là, je suis à votre écoute pour apporter des précisions ou corriger un éventuel oubli. 😉)

Commençons par le temps passé :

 

comprendre tarif photographe

 

Comme vous pouvez le voir, un(e) photographe ne passe que 20% de son temps à prendre des photos !

Autre donnée à bien comprendre également, c’est que pour un shooting, un(e) photographe passe 1/3 du temps à réaliser les prises de vues et 2/3 du temps à développer/retoucher les photos.

👉🏻 Lorsque vous payez un(e) photographe pour un shooting d’une heure, vous payez aussi le temps de travail qu’il passera sur le développement/retouches de vos photos. (Et qui représente la plus grosse partie du service rendu.)

Les charges d’un(e) photographe :

 

comprendre tarif photographe

Comme toutes les activités professionnelles, votre photographe a des charges mensuelles à régler.

Adhésions aux réseaux d’affaires, loyer, hébergement du site web, le cloud privé pour vous livrer les photos en toute sécurité, les assurances, les logiciels de travail (Photoshop et Lightroom), …

Je n’ai pas mis de montant en euros. Cela est très variable d’un(e) photographe à l’autre. Cependant, les proportions sont justes.

Ce que comprend le tarif d’un shooting :

✅ Après avoir d’abord vu le pourcentage de temps facturable.

✅ Puis après avoir vu les charges.

➕ Ajoutons la rémunération et les charges sociales !

comprendre tarif photographe

Et voici donc comment se compose le tarif d’un(e) photographe.

Lorsque vous réglez 100€, votre photographe reversera 23€ à l’URSSAF, 16€ dans les factures et 5€ dans des frais divers (voiture, matériel, …).

👉🏻 Votre photographe pourra se réserver aux alentours de 56€ de rémunération personnelle.

Définition du tarif :

C’est avec ces données que votre photographe va donc formuler des tarifs.

Pourquoi le portrait est à 140€ ? Un événementiel de 8h sera facturé aux alentours de 1 000€ ? Le reportage de 4h est aux alentours de 400€ ?

Tout simplement parce que :

  • pour 1h passée à prendre des photos, il/elle passera donc minimum 2h à les retoucher.
  • le nombre de shootings est limité (à 20% du temps de travail).
  • le prix comprend les charges sociales.
  • le prix comprend aussi les charges de l’entreprise et divers frais (voiture, imprévu, matériel, …).

Des différences entre photographes ? :

Oui, il y en a ! Et elles sont parfaitement explicables. 😉

🔹 Tout d’abord, tous les photographes ne se valent pas*. En effet, je n’ai pas l’expérience d’un(e) photographe en activité depuis 20 ans. Et pour moi, cette expérience a une valeur qui peut (doit) se faire valoir dans un tarif. De même que la réputation (souvent liée à l’expérience).

🔹 De même, une œuvre ne se vend pas au même prix si elle est numérotée et signée que si elle est imprimée en 500 exemplaires. C’est pour cela que vous trouverez des tirages à 20€ et des tirages à 1 000€…

🔹 Enfin, parce que chaque photographe a sa façon de travailler, son niveau d’exigence et son niveau d’investissement dans le matériel. Par exemple, un(e) photographe qui a besoin de plus de temps pour être à l’aise, d’un matériel plus performant et qui va corriger le moindre pixel sur Photoshop sera évidemment plus cher. Le/la photographe qui shoote en quelques minutes avec un matériel moins performant (mais qui peut être parfaitement suffisant) et qui propose le minimum en retouches pour baisser la facture, sera forcément moins cher.*

 

*Quand je parle de valeur, je parle uniquement de l’expérience que l’on peut valoriser. Ce n’est pas parce qu’on débute, que nous n’avons pas de valeur ! Aussi, concernant le niveau d’exigence et la façon de travailler, pas de jugement de ma part. En effet, un(e) photographe peut baisser son niveau d’exigence pour pouvoir baisser la facture et l’ensemble de ces choix peuvent parfaitement répondre aux besoins du client. C’est un choix technique/commercial que fait ou non votre photographe.

📌 Cet article vous a plu et/ou renseigné ? Partagez-le !

Un retour de votre part en commentaire me ferait plaisir. Je suis aussi à votre écoute si vous avez des questions. 🙂

Je vous invites à me suivre sur LinkedIn si ce n’est pas déjà fait.

📲 Vous me retrouverez également sur Instagram.

Et prendre contact avec moi ici : contact.

2 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.